28/10/2005

Lumines: puzzle fusion

Voilà pour moi l'un des meilleurs jeux PSP de cette courte année que passa la PSP dans nos vertes contrés.

CLAC ! Le couvercle est fermé...La partie se lance...L'écran des développeurs avec l'innimitable Q?...

Ca y est, l'écran start s'affiche. La note est donnée, les cubes et la musique très entrainante sont présents dès maintenant.

Première chose, la création d'un profil, vous entrez alors un pseudo de 6 caractères, puis vous choisissez un avatar parmis la liste présente, qui comporte des carrés remplis de points d'interrogations, ce qui laisse présumer de nouveaux avatars à débloquer.

Maintenant, vous avez le choix dans le menu entre 4 modes de jeu, les options (pour modifier votre profil ou en créer un autre, etc.) et les crédits.

Voici les 4 modes de jeu:

                                    - Mode 1J: ce mode se découpe en 2 parties, soit le mode défi, une sorte de mode survie où vous devez tenir le plus longemps possible pour pouvoir débloquer de nouvelles skin ou le mode skin unique où, comme son nom l'indique vous ne changez pas de skin par rapport à celui que vous avez choisi en début de parti; 2e choix, le mode contre la montre, dans lequel il faut tenir pendant un temps prédéterminé.

                                    - Mode duel: ce mode vous permet d'affronter un ami grâce au wifi, très sympathique, mais je développerai les caractéristiques de l'affrontement dans le mode duel console que voici.

                                    - Mode duel console: dans ce mode, vous pouvez vous confrontez à la console, comme ci elle était un adversaire à part entière. La spécifité de ce mode vient du fait que la taille de votre partie d'écran évolue selon les points que vous marquez, ou que votre adversaire marque. Si votre adversaire fait un combo, votre terrain diminue, si c'est vous uqi faites le ocmbo, il augmente. Vous pourrez ici débloquer de nouveaux avatars et skins. (je ne vous cache pas que ce mode est assez difficile ;))

                                    - Mode puzzle: le mode sans doute le plus révolutionnaire d'un jeu qui l'est déjà beaucoup ! Ici, vous devez empiler les cubes pour qu'ils forment une figure bien particulière, comme une petite croix, un petit carré, etc. La difficulté étant bien évidemment croissante.

Voilà pour ce qui est des 4 modes. Vous l'avez probablement entendu dire, la caractéristique principale de Lumines, c'est la musique ! Vous ne serez pas déçu par les rythmes entrainant et les effets sonores qui ponctuent chacune de vos actions ! Rien que l'envie d'entendre les petites mélodies vous pousse à jouer toujours plus ! :D Qui plus est les effets visuels accompagnant tout cela sont très, surprenant :D  Lumines tend toujours vers des couleurs chatoyantes, des disparitions de cubes en effusion de lumière !

Le premier effet visuel que j'ai trouvé frappant est...le fond de l'écran ! Et oui, lorsque vousj ouez le décor évolue et bouge, donnant encore plus de rythme à la musique car tout est parfaitement syncronisé, et vous absorbant dans un défilement de lumière digne des feux d'artifice du Roi Soleil !

Deuxième nouveauté, comme vous devez le savoir, les cubes de Lumines disparaissent lorsque qu'un espèce de métronome les surligne, ce qui permet des combinaisons et des combos qui sont parfois très impressionant (dix cubes qui disparaissent en coeur, ça ne vous laisse pas de marbre !). De plus, faire disparaitre un nombre important de cubes en même temps vous offre des bonus qui font véritablement s'envoler votre score !

Voilà ce qui l'en est pour le visuel, maintenant place à la musique, je conservais le meilleur pour la fin !

Vous allez me dire, mais pourquoi tout le monde reste pantois devant ces mélodies ? Et j'aurai bien tort de ne pas vous répondre !

Elles sont otut simplement remarquables ! Un fond sonore correspond à chaque skin, auquel viennent s'ajouter des petites phrases provoquées par chacune de vos actions. Par exemple si votre cube touche l'un des bords du terrain de jeu, cela provoquera quelques notes ou une petite exclamation. Et oui, on ne joue pas que des instruments, mais également de la voix !

De plus aux combos correspondent des petites phrases. Je tiens à préciser que chaque phrase est différente selon le skin, vous découvrez donc un morceau de musique différent chaque fois !

Dernière interrogation qui se pose, la durée de vie. Alors là, c'est immeusurable ! Personnellement, cela fait plus d'un mois que j'y joue très souvent, et toujours pas lassé. Le jeu ne ocmporte aucune histoire, c'est juste l'envie de faire voler les records qui poussent à jouer, et croyez moi cela ajouté à la musique et au rythme, ce sont des raisons très stimulantes de jouer !

Voilà, je pense avoir dit l'essentiel de ce qui fait de Lumines un très bon jeu.

Passons aux points négatifs. Le fait de devoir recommencer à zéro lorsque vous perdez est parfois un peu comment dire, rébarbative je pense. Enfin oui quand même perdre lorsque vous avez 35 000 points pour une simple petite erreur, le moins que l'on puisse dire, c'est que ça ne fait pas plaisir !

Mis à part cela, je ne trouve aucun véritable point négatif particulièrement notable.

L'heure du verdict est arrivée !

Les notes tombent !

Graphismes:

Rien à redire, les décors sont fouillés, les effets lumineux très impressionant, les changements de décors fluides. Peut être l'écran d'acceuil aurait-il pu être plus travaillé, mais c'est du perfectionnisme !

19/20

Jouabilité:

Les croix directionneleles ne psoent aucun problème pour manier les cubes, il arrive parfois de les placer au mauvais endroit, mais ce ne sont que des erreurs humaines donc bon... Pas de soucis à ce niveau

18/20

Durée de vie:

Je dirai illimité dans le sens où l'on peut toujours essayer de faire un nouveau record, même si parfois les ambitions sont coupées par un Game Over mal venu :D

18/20

Bande son:

Comme nous l'avons dit plus haut, voici bien la chose la plus parfaite de ce jeu, la bande son. Très fouillées, rythmée, prenante, vraiment excellente. Elle m'a laissé une très forte impression !

20/20

Scénario:

Aucun

-/20

 

Total: 18.75/20

Comment la PSP devint mienne ou l'influence d'un forum.

Depuis que tout le monde attendait avec impatience la PSP (je précise que pour moi cela veut dire depuis le mois de décembre dernier), je ne comprenais pas pourquoi ils étaient ébahis devant cette petite bête, certes au riche potentiel électronique, mais bon...

Je ne participais donc pas à cette folie créatrice de posts (plus ou moins douteux) sur la PSP, son prix, ses jeux, ses accessoires...(oui la liste est non exhaustive je précise).

Cela étant, nous glissons doucement vers le mois de Juillet où l'illumination se fit !

Je me joignais intérieurement (oui la folie créatrice du moment ne m'attirait guère) à ce grand mouvement de lutte populaire pour la PSP (je viens de revoir mon cours sur le socialisme donc pardonnez mon vocabulaire xD).

Les vacances se terminant, je bouillais intérieurement à l'arrivée du 1er septembre, non pas que j'eusse une irrésistible envie de rejoindre les bancs de cours, mais car cette date marquée bel et bien la sortie d'un véritable bijou technologique, à la pointe de l'innovation, et pouvant procurer plus que certainement un plaisir de jeu jamais égalé !

Me voilà donc viré de bord (dans le sens où désormais je la voulais, entendons-nous bien! :D) en 6 mois à peine pour une "simple" console de jeu.

Je préciserai ici que mon anniversaire tombe le 14 septembre et que donc mes parents me firent patienter jusque là...

 

A suivre, l'achat et le jour fatidique...

15:45 Publié dans Mon monde | Lien permanent | Commentaires (2)

L'arrivée du petit Feather dans le monde du forum playstation

Par un beau jour d'été, il vint à l'idée du petit Feather de se connecter au site playstation.com qu'il n'avait pas visité depuis bien longtemps.

Il se dit "pourquoi ne pas m'inscrire sur le forum car il a l'air bien sympathique ma fois"

Il créa comme pseudo "Akumajo" que beaucoup de gens avaient du mal à retenir. Il faut dire qu'ils ne savaient pas que c'était le titre japonais du très connu Castlevania.

Il posta alors assez souvent, mais fut beintôt traité de floodeur, ce qu'il ne comprenait pas et subit l'hostilité de certains forumeurs.

Il finit par se rendre compte qu'il écrivait beaucoup pour ne rien dire. Il changea donc d'attitude et se dit qu'i_l ne posterai maintenant que de l'utile.

Mais il se dit que sa réputation était sans doute mauvaise, il changea alors de pseudo pour un mot qui lui passait alors par la tête, il choisit Feather qui signifie plume en anglais.

Il se mit à vouloir utiliser photoshop comme ses ainés, et travailla longuement dessus.

Un jour d'hiver, il s'inscrivit à une team de jeu en réseau, les KoG, où il rencontra Deep puis bien d'autres personnes par la suite.

Il parla beaucoup à Deep sur MSN, et récupéra plusieurs adresses d'autres forumeurs bien sympathiques.

Il était maintenant intégré à ce monde incroyable de l'amitié virtuelle.

Que de bonheur et d'émerveillement eut-il alors de découvrir au combien il était agréable d'avoir des amis en ligne et tout ce qu'ils pouvaient alors partager !

Cela fait maintenant plus d'un an que le petit Feather est sur le monde playstation, et il n'est pas déçu d'avoir eu l'idée un beau matin de s'y inscrire !

 

Merci à tous, grâce à vous mon aventure online continue !