19/06/2006

Rêve oriental

Réver

A un pays bouleversant

A la beauté sublimée,

Et le temps passant,

Parfois oubliée.

Une contrée

Où volutes épicées

Et lumières incroyables

Ne peuvent être englobées,

D'aucun vocable.

Une contrée

Où se coucher sous un palmier

Et rêver

Sont nos obligés.

D'aucuns pensent

A une quelconque récompense

Ramenée de là-bas,

Mais le seul trésor,

Le plus précieux qui soit,

N'est pas fait d'or,

Mais se grave en soi.

De là-bas, couleurs,

Images, senteurs,

Reviennent,

A jamais inscrites dans nos coeurs.

Rêver. 

Commentaires

Bien bien bien mais si je peux me permettre un petit commentaire, ne te centre pas trop sur les rimes. Elles ne sont pas le seul critère de la poésie ni du choix de vocabulaire, et si tu tiens tant à les caser tu finis par briser la structure et alourdir le texte. Sinon, je l'aime bien :-)

Écrit par : Shanti | 10/07/2006

Hum je pense que c'est au vers "A une quelconque récompense" que tu dois faire allusion, il est vrai que sa longueur dénote un peu du reste, mais bon, ce n'était pas une recherche de la rime à tout prix ^^'

Écrit par : Feather | 11/07/2006

Les commentaires sont fermés.