25/06/2006

Chat

Quadrupède de type féliné. Généralement à poils courts - dans une grande partie des foyers de notre contrée en tout cas - mais parfois totalement dépouillé de fourrure, ou au contraire tellement couvert que, l'été venant, on les verrait presque fondre. Possédant deux yeux faisant penser à de vertes billes, et à l'iris d'un serpent. Le chat fait autant preuve d'une considérable douceur envers ses maîtres, que d'un sadisme - quasi humain - avec ses proies.

Le chat est, en grande partie, nocturne. D'ailleurs, il est fréquent de remarquer que, durant la journée, il songe à ses futurs gueuletons, à l'ombre d'une haie. On retrouve ici la caractéristique essentielle du paresseux, qu'il soit bipède ou quadrupède.

Le chat, plus que l'homme, exprime clairement ses humeurs. Ainsi, un ronronnment guttural accompagné d'yeux mi-clos prouve son extase. Mais s'il bat de la queue, c'est que son agacement croit ostensiblement. Il grogne ? Reculez vos mains chère madame, si vous y tenez du moins.

Le chat, comme tout mammifère qui se respecte, songe à perpétuer son espèce. La volonté d'obtenir la plus belle donne lieu à d'épiques comabts. Certains les livrent à coup de billets, mais on utilise plus généralement les griffes.

Ainsi donc, le chat est un animal plus ou moins familier, et l'on en connaît tous au moins un. 

Les commentaires sont fermés.