05/11/2006

Open Mind-2 : L'art et la technique

Après un très long moment d'absence, l'Open mind revient !

Toujours le même principe, à vous la parole, vous dites ce que vous en pensez, pourquoi, vous essayez de convaincre les autres bref, on en discute, enfin surtout vous. Pour plus de détails, relisez l'énoncé du premier Open mind dans la rubrique sus-nommée.

 

Aujourd'hui, un Open mind art donc, puisque nous allons (vous allez) parler du graffiti. Le graffiti est-il un moyen d'expression artistique ou un acte de vandalisme ? 

Autre sujet : La technique est-elle au service de l'art et de la culture ?

 

Des sujets pas forcément faciles, mais j'espère qu'ils vous inspireront.

A vos claviers ! 

14:24 Publié dans Open mind | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Hmm bon je me lance, sachant que c'est parfois sur le premier commentaire que tout peut basculer si je balance des méchancetés ou autres; mais je vais répondre au plus proche de ma conscience:

Sujet 1

Pour ce sujet la question du goût entre forcément en compte. Je n'aime pas du tout le style mais je pense qu'il peut être à la fois un moyen d'expression artistique et à la fois du vandalisme, cela dépend tout du lieu sur lequel il se trouve:
Prenez une façade d'un immeuble, d'une bibliothèque, d'une maison privée etc. Il peut s'agir du plus beau graffiti de la ville, mais s'il se trouve à ce tels endroits je les qualifierais de vandalisme, car non respectueux des biens d'autrui. C'est pas parce que A veut s'exprimer que B doit en subir les conséquences.

S'il s'agit par contre d'une demande de B envers A de décorer sa facade dans le style des graffitis, le problème du respect des autres est automatiquement réglé.

Pour ceux qui respectent les autres et qui veulent s'exprimer... ben prenez une grande toile ou une feuille de papier et éclatez-vous :)
Je trouve plus poli de proposer ses dessins à qui veut bien les voir par le biais d'une toile ou de dessins sur papier plutôt que d'imposer sa griffe sur le mur du voisin ... car mine de rien (oui, "gisement épuisé" je connais! xD ), contrairement à ce que certains peuvent penser, c'est pas un commentaire "Fuck the cops" qui va embellir votre quartier ^^ Et étonnez-vous que les gens vous regardent de travers...

Cela dit je respecte ceux qui savent manier le spray à bon escient: ça donne parfois de super résultats !

Moralité: Graffeurs (gaffeurs? xD ), pensez AUSSI aux autres et on pensera à vous :)

Écrit par : Nehta | 05/11/2006

Petite précision, le graffiti n'est pas un texte, mais un dessin ;)

Écrit par : Feather | 05/11/2006

ah ben c'est pas grave mes propos tiennent toujours ^^
Merci pour la précision

Écrit par : Nehta | 05/11/2006

Salut,

voici mon avis sur la question:

D'après moi le graffiti est un moyen d'expression artistique si l'artiste respecte l'endroit ou il fera son graffiti ainsi que certaines règles d'éthique. On peut voir de très beau graffitis et je pense que c'est un art comme un autre.

Maintenant si "l'artiste" fait son graffiti sur des propriétés privées, pierres tombales etc il s'agit de vandalisme et de non-respect d'autrui. De même si le message du graffiti est insultant.

Voila c'est mon avis certes court mais clair je pense ;)

Écrit par : Djine | 05/11/2006

Hum les vrais graffeurs s'attaquent aux zones désaffectées et autres vieux wagons qu'aux biens publics. Il n'y a qu'a observé les "graphes" dessinés sur les établissements, ce ne sont que de pauvres coups de peinture, sans grand intérêt sauf le fait de signer son passage et son appartenance a un quelconque gang qui brule les bus!

Non tout le mérite reviens au graffeurs qui préfèrent laisser libre cours à leur imagination dans des endroits où personnes ne vient et qui sont condamnés à la démolition. Je parle en connaissance de cause, une ancienne usine à côté de chez moi est une vraie galerie d'art. (Si ça intéresse du monde j'ai des clichés :P )

Pour moi c'est une vraie forme artistique, quand on dépasse les a priori et que l'on dépose des limites à ce qu'on appelle graffiti.

Écrit par : Benryo | 06/11/2006

Oups je viens de comprendre que tu modères tes commentaires ^^ bah effaces celui ci et mon deuxième s'il te plait :P

Écrit par : Benryo | 06/11/2006

Lol Benryo, ne t'énerves pas contre ce pauvre PR ^^
Merci de vos participations !
J'ajoute une question : mais si le graffiti c'était justement braver les interdits (je ne parle pas de vandalisme pur qui est honteux sur les lieux de culte, tombes, etc), mais pourquoi ne pas se lancer un défi comme un panneau publicitaire géant ou un truc du genre ? N'est-ce pas ça le graffiti ?

Benryo, tes photos m'intéressent beaucoup

Écrit par : Feather | 06/11/2006

les tags c'est de l'art mais Joey Star en parlerai mieux que moi ^^

Écrit par : McLedice | 07/11/2006

Je voulais évoquer James Cochran qui est un artiste Australien mêlant un réalisme à la Hopper, le pointillisme et a élevé le graffiti au rang d'art. D'une part parce qu'il travaille beaucoup sur le concept de fresque et de peintures murales, d'autre part s'inscrit dans une histoire de la peinture à bombe (une histoire relativement courte puisqu'elle doit avoir 25 ans d'expérience).

Sur son site officiel http://www.digitalscores.com/james/ on trouve des exemple de ses travaux (les graf' sont dans "pieces"), ses fresques murales. Un truc à voir aussi c'est ses peintures en pointillisme qu'il réalise à la bombe. Outre le fait que c'est d'un rendu très intéressant, il joue sur les coulures des gouttes afin d'apporter une autre dimension à la peinture.

Bref, un artiste à découvrir je pense.

Écrit par : Faerim | 15/11/2006

Les commentaires sont fermés.